mai 242013
 

L’ATPE se penche sur cette réforme depuis que son application a été présentée par le DASEN des Bouches du Rhônes et la Mairie de Trets le 23/01/13. Nous avons eut depuis un débat interne et plusieurs réunions, internes ou avec les acteurs de la réforme, sur le sujet (voir articles ci-dessous), ce qu’il en ressort :

  • Demande du report à 2014 (confirmé par la mairie )
  • Principe d’une proposition alternative de grille horaire (accepté par la mairie), ici.
  • Mise en place d’un comité de pilotage de la RdRS afin de créer et mettre en place un PET (Projet Educatif Territorial) élaboré conjointement avec la mairie, les parents, les enseignants, les associations sportives ou culturelles.

La mairie a fait un appréciable effort de concertation.  Néanmoins, d’une façon générale, l’équipe municipale semble sous-estimer l’ampleur de la tache.

Il est vrai que coordonner un projet impliquant un tel nombre d’acteurs (7 écoles,  des dizaines d’associations, des parents d’élèves pas toujours unanimes, l’éducation nationale, etc…) et dont les contours sont encore très flous (sur quelle base d’emploi du temps ? pour quel projet éducatif  ? ) relève du défi.

Néanmoins, nous devons continuer à construire, à nous interroger, à être critique et à participer à l’élaboration de cette réforme à Trets. Elle sera peut être annulée, différée, modifiée mais nous aurons participé activement ( surtout les membres ATPE du CoPil ) à une nouvelle forme de gestion communale  participative.  Elle laissera des traces positives et ouvrira la voie à d’autres projets où les citoyens seront acteurs.

Les articles publiés par ordre inversement chronologique :

 

 

 Leave a Reply

obligatoire

obligatoire

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>