mai 242013
 

L’ATPE se penche sur cette réforme depuis que son application a été présentée par le DASEN des Bouches du Rhônes et la Mairie de Trets le 23/01/13. Nous avons eut depuis un débat interne et plusieurs réunions, internes ou avec les acteurs de la réforme, sur le sujet (voir articles ci-dessous), ce qu’il en ressort :

  • Demande du report à 2014 (confirmé par la mairie )
  • Principe d’une proposition alternative de grille horaire (accepté par la mairie), ici.
  • Mise en place d’un comité de pilotage de la RdRS afin de créer et mettre en place un PET (Projet Educatif Territorial) élaboré conjointement avec la mairie, les parents, les enseignants, les associations sportives ou culturelles.

La mairie a fait un appréciable effort de concertation.  Néanmoins, d’une façon générale, l’équipe municipale semble sous-estimer l’ampleur de la tache.

Il est vrai que coordonner un projet impliquant un tel nombre d’acteurs (7 écoles,  des dizaines d’associations, des parents d’élèves pas toujours unanimes, l’éducation nationale, etc…) et dont les contours sont encore très flous (sur quelle base d’emploi du temps ? pour quel projet éducatif  ? ) relève du défi.

Néanmoins, nous devons continuer à construire, à nous interroger, à être critique et à participer à l’élaboration de cette réforme à Trets. Elle sera peut être annulée, différée, modifiée mais nous aurons participé activement ( surtout les membres ATPE du CoPil ) à une nouvelle forme de gestion communale  participative.  Elle laissera des traces positives et ouvrira la voie à d’autres projets où les citoyens seront acteurs.

Les articles publiés par ordre inversement chronologique :

 

 

avr 202013
 

Le  27 mars 2013 a eut lieu en mairie annexe de Trets, une réunion de travail organisées par l’équipe municipale dédiée à la scolarité. Il s’agissait de travailler sur l’organisation et la composition des groupes de travail qui vont élaborer le Projet Éducatif Territorial (PET) pour la ville de Trets. Les principaux acteurs (enseignants, inspecteur de circo, parents d’élèves), étaient présents, sauf les associations, dont il a d’ailleurs  été question.

L‘ATPE était présente, son compte rendu est ici : ATPE-CR reunion Rythmes scolaires_270313

La lettre aux associations qui est évoquée dans le CR est ici : Courrier mairie associations- rytme scolaire

La mairie fait un appréciable effort de concertation (à l’approche de 2014, c’est surement bienvenu) . Néanmoins, d’une façon générale, l’équipe municipale a laissé l’impression d’être un peu dépassée par l’ampleur de la tache.

Il est vrai que coordonner un projet impliquant un tel nombre d’acteurs (7 écoles,  des dizaines d’associations, des parents d’élèves pas toujours unanimes, l’éducation nationale, etc…) et dont les contours sont encore très flous (sur quelle base d’emploi du temps ? pour quel projet éducatif ?) relève du défi.  Nos élus vont ils être à la hauteur ?

Espérons que nous trouverons vite un consensus avec le DASEN sur l’emploi du temps à appliquer dans la circonscription, car il est la base de ce projet. Sans un cadre horaire défini, il sera difficile de construire quoi que ce soit avec les écoles, les associations, les parents…

L‘ATPE organisera une réunion de concertation entre parent d’élèves le Jeudi 02 Mai à partir de 20h, au 48 avenue Mirabeau à TRETS (entrée coté médiathèque), avec des délégations de parents d’autres communes de la circonscription. A l’ordre du jour :

  • mise en commun des projets d’emploi du temps
  • échanges d’infos
  • nos idées pour le PET

Ceci afin d’être prêt pour le prochain rendez-vous avec tous les acteurs du projet de TRETS, le 29 mai à 18h30, en mairie Annexe, pour avancer sur la constitution des groupes de travail et dépouiller les réponses des associations.

mar 272013
 

Les résultats du “questionnaire aux familles” portant sur la réforme des rythmes scolaires présentés par la municipalité fin février nous ont semblé confus ( seul les chiffres bruts ont été produits, très difficiles à interpréter). Nous avons donc  remis en forme les résultats, pour une meilleure analyse (merci Patrick), comme ceci :

Sondage Rythmes scolaires – Mairie Trets

Après analyse, ce  que nous constatons :

  • Taux de réponse :  72 % (741 questionnaires rendus sur environ 1 020 distribués :  une très bonne participation pour ce type de sondage).
  • Large plébiscite pour la classe le mercredi matin .
  • Les mercredis : 22% des enfants vont au centre de loisirs et 13% sont gardés hors de leur domicile, soit 35 % des enfants se lèvent déjà ce matin là.
  • La majorité des activités extra scolaires sont des activités sportives.
  • 32% se déroulent le soir après l’école.
  • 72% des activités se font sur la commune.
  • Environ 30 % des familles répondantes ne sont pas convaincues que ce rythme soit positif pour les enfants (4 jours et demi)
  • Environ 20 % pensent que cela ne changera rien.
  • 35% des enfants des répondants fréquentent la garderie régulièrement. Soit environ 350 élèves de Trets qui participeraient très probablement aux activités extrascolaires du soir.
  • 30% des enfants des répondants pratiquent une activité extrascolaire le soir, et 12% de ceux la pratiquant le mercredi matin la reporteront les soirs de semaine. Soit environ 420 élèves qui participeraient potentiellement aux activités extrascolaires du soir ( si elles sont proches de celles déjà pratiquées).

Soit un volant de 350 à 770 (350+420)  enfants du primaire à prendre en charge lors des activités extrascolaires du soir. Sachant que le chiffre haut est évidemment « exagéré »  (des enfants faisant garderie et activité étant donc comptés 2 fois) et que des activités non-organisables par la mairie (équitation, natation, etc…) seront pratiquées hors du cadre extrascolaire du soir, ou hors commune (28%).

Cette fourchette permet de se faire une idée du nombre d’enfants à prendre en charge. Et de ce fait, cela donne aussi un aperçu du budget annuel que la mairie devra considérer .

A suivre…

mar 142013
 

Lors de la dernière réunion du 6 mars 2013, en présence de Karine LURCIN (élue à la vie scolaire), Jean-Pierre WALTER (chef du Pôle vie scolaire ) , de M.BLACHE (inspecteur de la circonscription), d’enseignants, et de l’ATPE, la position municipale a sensiblement évoluée  :

  • Demande du report à 2014 confirmée (un courrier va être adressé à l’académie pour acceptation)
  • Principe d’une proposition alternative de grille horaire acceptée.
  • Mise en place d’une commission afin de créer un PET (Projet Educatif Territorial) élaboré conjointement avec la mairie, les parents, les enseignants, les associations sportives ou culturelles.

M. BLACHE a par ailleurs expliqué que la confirmation du mercredi ou du samedi travaillé et la confirmation de l’emploi du temps définitif devront être arrêtées pour février 2014.  Ce qui nous laisse une année pour y travailler.

Mme LURCIN a apporté des précisions concernant l’aspect financier pour les activités extra scolaires :

  • La commune n’envisage pas de gratuité totale,
  • La participation de la commune se fera à la hauteur de l’enveloppe budgétaire actuelle (réorganisation de l’existant),
  • Le financement de ces activités ne devrait pas poser de problème selon elle.

L’ATPE a par ailleurs présenté deux documents :

  • Une proposition alternative d’emploi du temps qui a été prise en compte par la mairie, consultable dans le Compte Rendu plus détaillé de cette réunion : ATPE-Rythmes scolaires 6 mars 2013

La prochaine réunion concernant la mise en place de la commission PET aura lieu le mercredi 27/03

PARTICIPER, c’est important aussi  !

Nous recherchons des parents d’élèves pour coopérer à la mise en place du PET.

Contactez-nous !

 

fév 242013
 

L’ATPE se penche sur cette réforme depuis que son application a été présentée par le DASEN des Bouches du Rhônes et la Mairie de Trets le 23/01/13. Nous avons eut depuis un débat interne et une réunion sur le sujet le 06/02/2013. ATPE réunion rythmes scolaires_060213

Une majorité de nos membres estiment que la  dérogation pour une mise en place à la rentrée 2014 devrait être demandée. D’autant plus que d’autres communes des environs (Roquevaire et Rousset) vont la demander aussi.

Nous proposons de mettre à profit la dérogation à 2014 pour construire un projet alternatif à l’organisation proposée par le DASEN. Un projet territorial élaboré en concertation avec les différents acteurs (professeurs, associations, services scolarité,…). Ce qui nous parait important, c’est de permettre la mise en place d’activités périscolaires par le dégagement d’une plage horaire de 1h consécutive, les lundis mardis jeudis et vendredis. Dans les dispositifs déjà mis en place à titre expérimental, comme dans l’article de loi, les apports des activités périscolaires semblent indéniables, pour l’épanouissement des enfants, pour favoriser les liens sociaux, pour investir les apprentissages autrement et développer le soutien.
Nous avons la chance de bénéficier à Trets d’un tissu associatif riche en activités culturelles, artistiques et sportives. Vu les réactions positives des associations à qui la question a été posée, il sera possible de les solliciter.
L’idée serait de proposer à terme un projet raisonnable financièrement et pratique en ce qui concerne les horaires et l’organisation de la journée. Il s’agira de capitaliser sur l’existant (animations périscolaires déjà en places, locaux associatifs proches des écoles, etc…) en associant parents d’élèves et structures associatives sportives, culturelles et artistiques.

Nous allons continuer à sonder les associations et clubs de Trets sur le principe pour connaître leur potentiel de participation. Nous allons aussi contacter les associations de parents d’élèves des autres communes de la circonscription pour connaître leur point de vue sur la réforme.

Prochaine réunion proposée par la mairie de Trets, mercredi 6 mars à 18h pour avancer vers une décision.

Nous proposons  de nous réunir le lundi 4/03 à 20h. Réunion ouverte à toutes les bonnes volontés, mais limitée à 20 personnes (petite salle).